Notre histoire

De 1963 jusqu’à aujourd’hui.

Notre défunt fondateur était un marin qui a parcouru le monde, ainsi qu’un rédacteur publicitaire primé et reconnu. En 1963, lorsqu’il décida de réaliser son rêve en créant sa propre entreprise, il voulut trouver un nom qui reflétait pleinement son amour du voyage et de l’aventure…Un nom qui puisse refléter toutes les émotions qu’il a ressenties en explorant ces horizons inconnus. Il jeta son dévolu sur Lands’ End, un nom qui illustrait pleinement son insatiable désir d’ailleurs.
Après des débuts modestes à Chicago, vendant à la sauvette des équipements de nautisme et quelques pull-overs, sa petite entreprise est aujourd’hui devenue un leader mondial de la vente par correspondance. Avec des clients partout dans le monde, une gamme remarquable de vêtements et chaussures, un service client et une qualité de fabrication unanimement reconnus, Lands’ End est devenu un acteur incontournable de la vente par correspondance. Notre maison mère, située dans la paisible province du Wisconsin aux Etats Unis, couvre l’ensemble du marché américain.
Ouvert en 1993, notre bureau européen est installé à Oakham au cœur de l'Angleterre, profitant ainsi du charme des cottages anglais. Doté d’un centre de distribution ultra moderne, d’un centre d’appel et d’un magasin d’usine, notre bureau européen emploie aujourd’hui plus de 400 personnes. Commerciaux, conseillers clientèle, préparateurs de commande, designers, couturières…Tous contribuent par la qualité de leur travail au succès de Lands’ End en Europe.

Lands’ End ou l’énigme de l’apostrophe.

Encore aujourd’hui, beaucoup s’interrogent sur la présence d’une apostrophe au milieu de notre nom. Toutes sortes d’hypothèses, parfois ridicules furent avancées. La vérité est qu’il s’agit véritablement d’une erreur, une faute de frappe sur nos toutes premières pièces imprimées. Par défaut de moyens, il était impossible de corriger et lancer une nouvelle série d’impressions. Nous avons donc conservé cette coquille linguistique.
Durant les années qui ont suivi, l’apostrophe a continué à orner nos étiquettes, contribuant même à nous constituer une identité graphique unique.  Quelques professeurs d’Anglais ont bien essayé de nous corriger, mais cette apostrophe symbolise aujourd’hui notre identité, nos origines ainsi que la qualité et la force de travail qui ont forgé Lands’ End au fil des années.